pratiquer la sophrologieLes origines de la sophrologie

Le terme « sophrologie » est un néologisme formé à partir des racines grecques : sos (harmonie, équilibre), phren (esprit conscience) et logos (discours, langage).

Créée dans les années 1960 par le Professeur Alfonso Caycedo, neuropsychiatre, la sophrologie est inspirée de techniques orientales et occidentales.

Elle est une discipline qui a fait ses classes dans le département de la santé psychique, obstétrique et dentaire pour se généraliser dans la santé.

Elle connait aujourd’hui un essor dans le domaine de la santé en entreprise en prévention des Risques Psychosociaux et en qualité de vie au travail, ainsi que dans le domaine du sport et de l’éducation.

bénéfices de la sophrologieQu’est-ce que la sophrologie ? Quels sont ses bénéfices ?

Méthode à part entière, la sophrologie est une discipline psychocorporelle.

Elle s’appuie sur de la relaxation concentrative dynamique et statique, des techniques de respiration consciente, de détentes, d’attention sans jugement portée sur soi et sur les phénomènes de vie.

Par sa dynamique phénoménologique de la pensée et l’accueil des sensations, elle met aussi le corps et la conscience en mouvement à chaque instant et en fait une discipline de nature psychocorporelle et holistique.

Par son principe d’action positive, elle agit sur les structures physiologiques du bien-être pour un mieux-être en activant l’endorphine, la sérotonine, la dopamine, l’épinéphrine, l’ocytocine et la mélatonine qui agissent comme neuromédiateurs, et favorise l’autonomie de la personne.

Sophrologue : un métier en pleine expansion

Par son principe de schéma corporel comme une réalité à vivre, elle redonne au bénéficiaire qui la pratique sa place de sujet dans le monde et d’acteur de sa vie en favorisant l’accès à son corps de sensation et d’émotions. Il apprend à se libérer de ses tensions physiques et psychiques et à se familiariser avec ses manifestations internes. Il retrouve l’opportunité de développer ses capacités, valeurs et qualités en lui permettant de devenir acteur de son mieux être et en mobilisant ses potentialités de manière constante.

Par son principe de réalité objective animé par la phénoménologie, le sujet apprend à voir les choses sous un autre angle, à prendre de la hauteur dans une présence attentive sereine et bienveillante. Cette posture sophrologique l’amène à être en mesure de considérer où de reconsidérer ses besoins et de définir ses priorités en réponse à des perspectives plus justes en adéquation au contexte de chaque instant.

Elle développe des schémas de pensées structurants enclins à mobiliser ses capacités, ses valeurs et son potentiel.

La démarche sophrologique est un processus de pleine présence qui demande un entraînement pour parvenir à développer de nouveaux comportements émotionnels et relationnels favorables à soi et à sa santé mais aussi aux évènements et à l’environnement de manière autonome et durable.

La Sophrologie est une discipline existentielle qui apporte son concours à la prévention et à l’équilibre de la santé.

exercer le métier de sophrologueExercer le métier de sophrologue

La sophrologie se pratique en cabinet, en consultation individuelle et individualisée ou en groupe. Chaque consultation dure une heure et l’accompagnement est spécifique à chacun en réponse à ses besoins.

Le sophrologue est un spécialiste de la relation d’aide et au préalable de toute technique de sophrologie, il accueille la personne et écoute son vécu ainsi que son ressenti dans une posture professionnelle bienveillante sans jugement.

Puis il propose à la personne de vivre une séance de sophrologie qu’il guide dans le respect des principes et de la philosophie de la méthode mais aussi en réponse aux besoins de la personne.

Ensuite, après une auto-stimulation du tonus musculaire, un temps est dédié à l’expression du vécu de la séance de sophrologie. En fonction de ce vécu exprimé, le sophrologue présente l’entraînement que la personne devra réaliser durant le temps qui la sépare de sa prochaine séance de sophrologie.

Le nombre de séances nécessaires et le programme vont être fixés par le sophrologue en accord avec le sophronisant et réajustés à chaque séance.

Utilisée en collaboration avec la médecine classique, la sophrologie permet de potentialiser le protocole thérapeutique médical et d’apporter du confort à la personne.

En savoir plus sur le métier de sophrologue

Partagez cette page sur vos réseaux !