EFT: libérons-nous de nos émotions négatives !

J’ai découvert l’EFT à la suite d’un gros choc émotionnel, la pratiquant aujourd’hui depuis bientôt un an, j’ai voulu partager cette expérience, … ce joli coin de ciel bleu.

L’EFT : « Emotional Freedom Techniques », technique de libération des émotions, est une thérapie dite méridienne, utilisant les méridiens d’acupuncture. Développée par Gary Craig, ingénieur de l’université de Stanford, passionné de psychologie, elle s’est aujourd’hui bien implantée dans les pays Anglo saxon, et depuis une dizaine d’années en France. Gary Craig suit dans les années 1980 l’enseignement de Roger Callahan, psychologue américain qui a développé la première thérapie méridienne la TFT (Thought Field Thérapy ou Thérapie des Champs de Pensée). Il met à son tour au point l’EFT plus rapide, plus simple, fondée sur la théorie : «  La cause des émotions négatives est une perturbation du système énergétique du corps ».

Forme psychologique d’acupuncture sans aiguille, technique de guérison émotionnelle, capable de soulager des douleurs physiques, l’EFT bouscule le système des croyances occidentales mais les résultats sont là et remarquables. Actuellement des recherches sont effectuées dans des domaines aussi variés que le traitement des phobies, de l’alcoolisme, de l’épilepsie, des troubles dus aux stress post traumatiques.

Certains résultats ont été publiés dans le « Journal of Clinical Psychology » démontrant les effets positifs de la méthode. Technique permettant de connecter le corps et l’esprit dans une très grande douceur : elle ne fait jamais revivre le traumatisme, elle agit directement sur les mémoires émotionnelles douloureuses inscrites dans le corps et la conscience, tout en optimisant l’état physiologique du corps.

Le principe est de tapoter du bout des doigts une courte série de points sur le visage, le haut du corps et les mains, tout en gardant son attention fixée sur la pensée négative que l’on veut supprimer. Très rapide, elle permet au patient /client d’être vite autonome.

EFT

Comment se déroule la séance ? La phase de préparation : c’est la préparation du champ énergétique pour que la séquence soit efficace, et permet une correction de l’inversion psychologique provoquée par les pensées négatives : c’est le fameux « oui mais » cause de l’auto sabotage. Ce blocage est comme une polarité inversée du système énergétique, comme si les piles étaient installées à l’envers dans un appareil électrique.

Concentration sur le problème : en portant notre attention sur le problème, les turbulences énergétiques déjà ancrées vont s’activer et générer des émotions et sensations douloureuses.

Évaluation du degré de souffrance ressentie : sert à estimer l’intensité de la douleur émotionnelle ou physique sur une échelle de 0 à 10, avant chaque ronde de tapping, à l’instant présent, ici et maintenant.

Mise en scène ou séquence de tapping : étape déterminante qui instruit l’esprit inconscient des changements profonds que l’on désire effectuer. Ainsi révélé à notre conscience on construit une phrase qui exprime la douleur ressentie en tapotant un point particulier : point sensible ou point karaté. Nous acceptons au plus profond de nous même cette émotion négative pour que la lutte intérieure cesse un moment et nous effectuons la ronde de tapping. Ex : «  je m’accepte complètement même si j’ai une peur panique de monter en avion ». Immédiatement après cette étape, pendant que les résistances intérieures tombent, il faut procéder à la ronde de tapping.

La ronde de tapping et sa phrase rappel : Elle s’effectue en tapotant du bout de l’index et du majeur les points énergétiques du visage vers les mains. La phrase rappel dans l’exemple choisi sera « peur de l’avion ». A la suite on évalue de nouveau notre sensation émotionnelle sur l’échelle de 0 à 10 et on recommence la ronde. Entre 2 séquences il existe la gamme des 9 étapes qui peut sembler un peu étrange: elle implique le cerveau en faisant des mouvements avec les yeux, en fredonnant et en comptant. Certaines parties du cerveau sont sollicitées dans les mouvements oculaires, le côté droit (créatif) lorsque l’on fredonne, le côté gauche lorsque l’on compte. La méthode peut être rapidement apprise et maitrisée. Elle respecte la capacité de l’individu à se conduire seul, avec l’idée d’un changement intérieur, d’aller vers la guérison intérieure.

Sans remplacer la cure sophrologique, c’est un excellent complément. « Ensemble nous allons construire en vous un pont vers le pays de la paix personnelle. Une fois construit, ce pont deviendra une compétence à vie que vous pourrez utiliser pour répandre autour de vous la liberté émotionnelle et la joie. Et c’est permanent. Comme de l’or, ça ne rouille ni ne ternit, ni ne devient obsolète. Ce sera toujours là pour vous » (Gary Craig).

Références: L’EFT pour les nuls & www.technique-eft.com/ & www.eftunivers.com/

Auteur : Brigitte Boulard

2018-01-18T14:58:45+00:00 10 juin 2015|