Il est là. Il brûle d’impatience de vous accueillir, de vous envelopper, de vous cajoler. Il est chaud, lumineux et éphémère. L’été a commencé et il ne durera que quelques semaines. Anne Almqvist vous dédie ses conseils pour profiter pleinement de ses bienfaits et préparer la rentrée dans les meilleures conditions.

Ces deux années covidées qui nous ont épuisé

La Covid-19 bien sûr a largement entamé nos réserves d’énergie. Confinements, port du masque, vaccination, fermeture des frontières, des lieux de culture et de rencontre, distanciation, isolement… Le virus a profondément modifié notre rapport aux autres, au monde, à soi. Il a agit comme le révélateur des dysfonctionnements de nos existences, de nos comportements et sans doute aussi de nos sociétés.

Spécialisation en Sophrologie appliquée aux troubles émotionnels

Le poncif « métro-boulot-dodo » a pris une tout autre signification à l’aune de la pandémie. Les envies de quitter les grandes agglomérations se font plus prégnantes. La quête d’un nouvel équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle se traduit par des aménagements au sein de l’entreprise.

Ce besoin de retour à l’essentiel, de changement de nos priorités est renforcé par une actualité qui n’offre pas davantage matière à se réjouir : rapports alarmistes du GIEC, guerre en Ukraine, tensions politiques et économiques…

Il n’est donc pas inutile de chercher à capter un tantinet de douceur durant cet été qui a commencé.

Vivez, si m’en croyez, n’attendez à demain :
Cueillez dés aujourd’hui les roses de la vie.
Pierre de Ronsard

Un été sous le signe de la sophrologie avec les 5 podcasts d’Anne Almqvist

Troquer l’obscurité pour la lumière, substituer l’agitation citadine aux murmures de la nature, marcher nu-pied pour se reconnecter à la terre, suivre l’ultime soupir d’un soleil qui s’éclipse, méditer de bon matin, somnoler à l’ombre d’un chêne centenaire, humer le parfum épicé du jasmin… en été, les occasions de lâcher prise, les sources de résilience, les opportunités de renouer avec soi-même ne manquent pas.

Anne vous livre 5 pistes pour déconnecter. Pour vivre pleinement et avec attention les moments qui vous appartiendront. Parce que vous l’aurez décidé.

1 • Les bienfaits de la marche contemplative sophrologique

Se mettre sur le chemin de la connexion à soi et à l’environnement avec un nouveau regard sur chaque pas.

Le corps médical la recommande pour la santé (tonus musculaire, prévention de l’ostéoporose, mobilité des articulations…). La marche a de multiples vertus pour le corps si tant est qu’elle soit pratiquée dans de bonnes conditions (chaussures adaptées, hydratation…).
Mais la marche en mode contemplation offre d’autres avantages…

2 • S’entraîner à retrouver un sommeil serein et réparateur

Un bon sommeil ! Celui qui nous saisit à notre insu. Celui dont nous rêvons tous.

Les bénéfices d’un sommeil de qualité sont nombreux : il favorise la mémorisation, contribue à l’équilibre émotionnel, accroit l’efficacité du système immunitaire, réduit les risques de dépression et de maladies cardiovasculaires, agit positivement sur la peau…
Plus d’un français sur 2 souffrirait pourtant de troubles du sommeil.

Compliqué d’oublier son quotidien, d’abandonner ses ruminations existentielles, de se laisser tomber dans les bras apaisants de Morphée ? Alors écoutez les suggestions d’Anne…

3 • Et le petit déjeuner devînt grand !

Choisir avec soin les aliments qui me font du bien.

Abricot, figue, fraise, framboise, groseille, melon, pastèque… en été, une vingtaine de fruits n’attendent que vous pour être dégustée. Nul doute que vous puissiez trouver matière à satisfaire vos envies organoleptiques matinales tout en donnant à votre corps ce dont il a besoin : vitamine C avec la fraise et la groseille, fibres de la nectarine, de la figue ou de la pêche, antioxydants de la poire, du melon ou de la myrtille…

Accordez autant d’importance à préparer ce premier repas de la journée, qu’à vivre ce moment ordinaire en pleine conscience, afin qu’il devienne extraordinaire !

4 • Donnez un nouveau souffle à votre été !

Et si nous utilisions notre respiration comme point d’ancrage au plaisir !

Essentielle en sophrologie, la respiration est un vecteur de mieux être. Pour mieux dormir, moins stresser, faciliter la concentration… au-delà de leur fonction vitale, inspiration et expiration contrôlées favorisent la conscience de soi.
Découvrez comment activer les bienfaits d’une respiration abdominale adaptée durant l’été !

5 • Préparer sa rentrée pendant l’été : la bonne idée !

Un objectif décomposé en plusieurs étapes devient un plan.

L’été ne dure qu’un temps. La rentrée, bientôt, pointera le bout de son nez automnal. Avec son cortège de contraintes, d’obligations, de règles, d’obstacles, de difficultés…
A moins que vous ne parveniez à pérenniser les exercices estivaux qui précèdent. Afin qu’ils deviennent la réalité de votre quotidien…

Auteur : Eric Eymard