Le Rêve éveillé : une méthode complémentaire pour pratiquer la sophrologie ? (2)

Il y a quelques jours nous définissions le Rêve éveillé dans ses grandes lignes et abordions ses modalités d’accès à l’Inconscient. Tentons aujourd’hui de lister ses applications sophrologiques. Car vous l’aurez compris, cette méthode complémentaire peut avoir sa place dans votre pratique de Sophrologue.

Après tout, la sophrologie s’intéresse à l’harmonie de la conscience quand le Rêve Eveillé constitue un mode d’accès à l’inconscient par l’imaginaire. Quelle belle alliance !

Les deux pratiques ont des objectifs communs :

  • cerner ses fondations,
  • renforcer le sentiment d’identité et les valeurs,
  • développer ses ressources et ses potentiels,
  • mettre des mots sur les états de son corps,
  • lutter contre la dépression,
  • contribuer à l’élargissement et à l’harmonisation de l’être.

Si tel est le besoin et le désir de votre client et si objectivement vous vous en sentez les capacités, il est possible de l’accompagner pour l’aider à faire sens avec les images qui se présentent.

Tout en recommandant la plus grande prudence aux praticiens peu formés en Psychologie et Psychopathologies car ce qui peut émerger est de l’ordre du « honteux, du secret et du sacré », je pense que cette pratique, à mi-chemin, est accessible !

Voilà donc ma définition de la Sophrologie de l’Inconscient : une rencontre entre la Phénoménologie et le Rêve Eveillé.

Comment utiliser la méthode du Rêve éveillé dans le cadre d’une pratique sophrologique ?

7 grandes applications sophrologiques peuvent découler du Rêve Eveillé.

Se ressourcer avec les grands archétypes

Un « Archè / Type » est textuellement « une empreinte qui commande ». Cette empreinte est soumise à un « Habillage personnalisé » fait d’emprunts visuels de la mémoire du rêveur.

Il s’agit de matrices universelles phylogénétiques, substrats archaïques de notre Conscience. Ils se manifestent spontanément pendant le Rêve Eveillé mais aussi, j’en suis convaincue, en Etat Sophro-Liminal pendant les vivances ou même lors de méditations.

C’était l’intuition de C.G Jung que de proposer l’hypothèse d’inconscient collectif pour expliquer ces représentations. Les contenus de l’Inconscient ne sont alors pas encore accessibles à la Conscience. Ils sont animations et ses symboles sont aliments (à l’inverse des contenus refoulés freudiens qui ne sont plus accessibles, et seraient plutôt les indigestions de la Conscience).

Permettant alors à chacun d’entre nous de s’en nourrir et de s’en ressourcer par ce retour à l’héritage de notre humanité, l’inconscient phylogénétique.

Un héritage transmis sous la forme de structures neuronales pré-disposantes par les milliers de générations qui nous précèdent, un souvenir de l’espèce.
G. Romey

Lors d’une séance de RE, on va pouvoir proposer par exemple, par étapes, l’éveil du psychisme à un niveau transcendantal de la conscience, puis un abaissement du système de défense mental, mais aussi une rencontre avec ses pulsions inconscientes et avec l’archétype de sagesse par excellence.

Enfin un revécu du séjour intra-utérin pour renaître, s’initier, se transformer. Pour finir par vivre étroitement l’énergie et la croissance, enrichies de ses propres vérités et des richesses de l’Être.

pratique sophrologie

Dégager la puissance des images

L’image est aussi bien exploitée en Sophrologie qu’en Rêve Eveillé. Support puissant, elle détient une charge affective forte et porte en elle notre propre mythe.

La puissance de l’image peut ainsi être dégagée sur le plan sensoriel, sur le plan mémoriel, sur le plan des désirs, mais aussi au niveau moteur (RD1) et bien entendu sur le plan de la quête de Sens !

C’est par ailleurs un excellent moyen de mettre en évidence les fantasmes pour les faire évoluer.

Promouvoir une dynamique psychologique

Le pouvoir initiatique du Rêve joue ce rôle.

Quand survient la prise de conscience vis-à-vis de ce potentiel « magique » de l’imaginaire, en alliance avec un inconscient bienveillant. Les deux oeuvrent pour le mieux-être de la personne. Quel plaisir éprouvé de découvrir cette richesse !

Je crois en la capacité de l’inconscient à délivrer les bonnes informations, au bon moment. C’est non seulement un vécu mais aussi un constat objectif.

Renforcer le Sentiment d’identité

C’est un chemin pour mieux se connaitre, pour cerner ses images fondamentales vers un élargissement et une harmonisation de l’Etre.

Chacun possède en lui des chemins d’images qui mènent à ce qu’il est.
G. Romey

Développer l’énergie créatrice

Le Rêve Eveillé permet de vivre un espace d’accueil en soi pour tous nos potentiels et ainsi permettre leur éclosion. Par la loi de la répétition vivantielle (découverte – conquête – transformation), l’énergie créatrice pourra alors se développer et s’enrichir.

Relier les états du corps aux états d’Être

Pour traiter les symptômes des maladies somatiques et se libérer des pulsions mortifères.

Ce qui n’est pas exprimé est pourtant vécu dans le corps (« le Mal à dit ») et inconsciemment il en reste des traces, douloureuses souvent.

Séquelles posturales, maladies, faiblesses anatomiques, réflexes conditionnés, addictions, troubles alimentaires. Pour résumer, tout ce qui touche à la Relation que chacun entretient avec son schéma corporel mais aussi avec les différentes dimensions de son être, son corps, son mental, sa Conscience.

De plus, le rêve Eveillé permettra de discerner le type psychique du rêveur : séduction, fuite, combat, indifférence, etc. De quelles tendances est-il animé ? Qu’est-ce l’inconscient met en évidence ?

Lutter contre les états dépressifs

Cette pratique apporte de la joie de vivre !  Elle incline à découvrir la richesse de son imaginaire et à s’en émerveiller. C’est la dynamique d’une relation positive à soi, d’un « pacte » de curiosité et d’intérêt pour ce que nous sommes.

Le phénomène est valable pour chacun de nous mais aussi pour l’être humain en général, car être relié à soi, c’est être relié aux autres.

Enfin, renforcer le travail sur les valeurs, propre à la Sophrologie : et pourquoi pas la Magie et l’Imaginaire comme valeurs ? S’initier à ce don précieux que l’on se fait à soi-même, résonne pour moi comme la plus belle des applications.

pratique sophrologique

Découvrir la méthode du Rêve éveillé dans ma pratique de la sophrologie

En ma qualité de Sophrologue, j’accompagne sur Paris en individuel, par le Sophro-Rêve Eveillé.

J’ai également développé un format d’atelier collectif pour les praticiens sophrologues qui souhaitent s’initier à la Sophrologie de l’Inconscient à travers le Rêve Eveillé.

Pour terminer, je tiens à remercier particulièrement Chantal Motto, pour son accompagnement sur le chemin des rêves nocturnes, Bénédicte de Montenay pour son enseignement sur le Rêve Eveillé et son humour, et Anne Almqvist pour sa confiance.

Ceux qui rêvent éveillés ont connaissance de milles choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu’endormis. Dans leurs brumeuses visions, ils attrapent des échappées de l’éternité et frissonnent en se réveillant, de voir qu’ils ont été un instant sur le bord du grand secret.
Edgar Poe – Extrait du Sixième sommeil de Bernard Werber

Auteur : Manon Soupault – Sophrologue, Coordinatrice pédagogique pour ESSA Formations

2018-10-23T10:55:44+00:0020 octobre 2018|