Répondons d’emblée à la question : à l’ESSA cela va de soi ! 😇Pleine conscience, Mindfulness ou MBCT (Mindfulness Based Cognitive Therapy)…  quel que soit le nom donné à cette discipline, voilà 6 ans que l’Ecole Supérieure de Sophrologie Appliquée propose une formation en méditation de pleine conscience.

6 ans donc qu’elle enseigne aux professionnels de santé, aux entraineurs sportifs, aux enseignants, aux sophrologues… les concepts et les processus d’entrainement mentaux à l’apaisement des pensées, du vécu des émotions, des perceptions et des sensations.

Qu’est-ce que la méditation de pleine conscience ?

Sans le savoir, il nous arrive plus ou moins fréquemment de méditer en pleine conscience.

méditation pleine conscienceQu’importe le lieu, le contexte, le moment. Il suffit de quelques secondes de lâcher prise.

Il suffit de parvenir à cet état de concentration sereine que peuvent offrir le scintillement de l’écume, les détails d’une toile de Watteau, les crépitements du bois qui s’enflamme.

Il suffit de quitter ce monde pour retrouver le sien. L’espace d’un instant. Le temps d’un présent.

Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices !
Suspendez votre cours
Laissez-nous savourer les rapides délices
Des plus beaux de nos jours !
Alphonse de Lamartine (Le lac)

Ce carpe diemisme sophrologique trouve son inspiration dans les pratiques du bouddhisme.

Mais ce sont les travaux de Jon Kabat-Zinn qui ont permis de structurer la méditation de pleine conscience.

Grâce à une pratique régulière, il est possible d’appréhender les mécanismes mentaux et de cultiver une clarté d’esprit qui permet d’établir une présence psychique quotidienne plus stable aux émotions, aux pensées, aux sensations et aux perceptions.

Le pratiquant régule ses états mentaux pour parvenir à une sorte d’enrichissement intérieur, ce qui modifie le fonctionnement et la structure du cerveau. La méditation semble même susceptible d’augmenter la connectivité des circuits cérébraux et de produire des effets bénéfiques non seulement sur l’esprit et le cerveau, mais aussi sur l’ensemble du corps.
Extrait de la revue Pour la science – février 2015 n°448

logo ego bienveillanceElle rejoint le concept d’égo-bienveillance, lequel consiste à ne plus subir la force utopique d’un bonheur surréaliste.

Et de développer une tranquillité à l’imperfectible ainsi qu’une présence sensible et positive au plaisirs subtils du quotidien, dont profitera aussi votre entourage.

Comment devenir praticien en méditation de pleine conscience ?

La formation au Cycle officiel MBCT (Pleine conscience / mindfulness) est l’une des 5 formations de spécialisation proposées par l’ESSA.

formateur méditation pleine consciencePascal Gaggini a été initié au bouddhisme tibétain il y a une quinzaine d’années. Il est Sophrologue Spécialiste en Phénoménologie Existentielle et formateur en Pleine Conscience pour l’école.

Depuis 2008, je suis les enseignements du vénérable Thich Nhat Hanh, précurseur du Mindfulness. Cette rencontre fût un véritable bouleversement pour moi. Elle me permit de découvrir la pleine conscience dans sa pratique la plus claire et la plus dépouillé. Sa pratique quotidienne m’aura permit de vivre une grande transformation et une guérison. Je continue à aller aux retraites et à visiter les différents monastères de la région parisienne (Maison de l’Inspir).
Pascal Gaggini

La prochaine formation de méditation de pleine conscience de l’ESSA commencera en septembre prochain

Le programme de formation dispensé à l’ESSA est élaboré dans le respect des obligations légales en matière de formation professionnelle et permet aux professionnels d’obtenir des financements par les organismes paritaires (OPCO).

Les sophrologues dépendent de l’organisme paritaire FIF-pl.

En savoir plus sur cette formation

Cette formation s’appuie sur les fondements de la MBSR et du MBCT. Elle permet aux Praticiens en Méditation de Pleine Conscience d’intégrer cette discipline dans le cadre de leur profession et dans le respect du cheminement de leurs clients.

J’ai eu l’occasion de me former au cursus MBSR/MBCT et j’ai fait le choix de suivre 2 fois cet enseignement afin de m’imprégner au mieux de la méthode, de la méthodologie, de ses pratiques, de ses entrainements et de ses modalités d’accompagnement. Aujourd’hui, l’assise de ma pratique et mon expérience m’amène au partage et à la transmission aux professionnels.
Pascal Gaggini

formation mindfulnessLes approches, les techniques et les outils déployés visent à permettre aux Praticiens en Méditation de pleine Conscience de mieux cerner la problématique de leurs clients.

Ceci afin de les accompagner sur le chemin de leurs objectifs, dans une profonde écologie cohérente, bienveillante et respectueuse de l’équilibre de la personne et de ses besoins fondamentaux.

Citons parmi ces éléments la PNL Thérapeutique (Programmation Neuro-Linguistique) et l’hypnose conversationnelle, les principes de base de la Communication Non Violente et l’intelligence émotionnelle.

Nous étudierons le tourbillon des pensées d’où surgissent les émotions, l’esprit humain et l’emprisonnement dans certaines situations émotionnelles puis les humeurs et le comportement et, à la longue, les habitudes et les traits de caractère.
Pascal Gaggini

Quels sont les bénéfices d’une formation en méditation de pleine conscience ?

Seront aussi abordées la nécessité de l’entrainement régulier et la nouvelle façon d’entrer en relation avec les intentions, les émotions, les pensées et plus largement avec toutes les situations de la vie ainsi que les bienfaits de la pratique pour nos clients :

  • Réduction du stress et amélioration du bien-être psychologique
  • Régulation émotionnelle (anxiété, peur, tristesse, colère…) et favoriser l’épanouissement
  • Réduction des risques de rechute dépressive (incluant le burn-out)
  • Amélioration de la qualité de vie des personnes souffrant de douleurs chroniques
  • Résilience
  • Accroissement des capacités de distanciation : pensées limitantes et autocritiques, diminution des cycles de ruminations anxieuses
  • Accroissement des capacités de concentration : diminution de la dispersion mentale, remobilisation des compétences et du savoir acquis, désaturation de la mémoire de travail
  • Augmentation des qualités de discernement
  • Diminution des troubles du sommeil
  • Amélioration de la qualité de vie et du bien-être des personnes atteintes de maladies
La formation MBCT débutera dès la rentrée

Qu’attendez-vous pour en profiter ?

Auteur : Anne Almqvist